Refendu en pièces détachées

Dans mon précédent article, je vous avais montré la finesse d’un brin de scion que je venais de finir. Je vous avais dit qu’il fallait 6 brins comme celui-là pour former un scion complet.

J’ai donc terminé de profiler les 6 brins du scion, ainsi que ceux du talon de la canne. Ces 12 brins de bambou sont maintenant aux côtes définitives.

Voici les 12 brins profilés (En haut les 6 pour le talon et en bas les six pour le scion) :

Talon et scion éclatés éloignés

Vue rapprochée des 12 brins :

Talon et scion éclatés rapprochés

Les brins, qui sont de forme triangulaire, sont ensuite placés les uns contre les autres, et … miracle… on obtient deux beaux éléments (ou blanks) de forme hexagonale (Talon et scion).

Voici les deux éléments obtenus après reliage des brins à l’aide des morceaux de scotch :

Talon et scion éloignés

Vue rapprochée des deux éléments après reliage :

Talon et scion rapprochés

La prochaine étape consistera à creuser un peu l’intérieur des 12 brins afin d’y créer des “alvéoles”, dans le but d’alléger le scion et le talon, et également augmenter la rigidité de la canne. Cette étape de creusement n’est pas obligatoire, mais il serait dommage ne pas enlever ces quelques grammes superflus.

Cette particularité donnera :

“UN REFENDU ALVEOLAIRE”

Copeau horizontal

 

 

 

9 commentaires.

  1. bravo Gillum je vois que tu as bien avancé .ca a l’air d’un travail de titan .mais c’est superbe à voie de plus tu le fait partager et cele le plus beau .merci à toi .bon courage.

  2. Merci Hervé ! Pour ce qui est de l’allumette, ne t’inquiètes pas ! Je l’ai éloignée des brins juste après la photo afin de ne pas la confondre avec un des brins lors du collage, et surtout de peur qu’elle s’enflamme !!!
    Bon courage à toi pour le wiki et tends aussi l’oreille afin de bien entendre mes encouragements !!!
    A bientôt !!!

  3. C’est tellement impressionnant que j’en reste sans voix. Mais si tu tends l’oreille tu entendras mes mains qui tapent l’une contre l’autre 🙂
    Euh, fais tout de même attention avec cette allumette: ne te trompe pas !
    H+

  4. Bonsoir UnNoeudRhone !!!
    Je vois que tu n’es pas complètement guéri du “REFENDU”.
    Je pense aussi avoir fait le plus dur. Il faut surtout beaucoup de patience au début. Trouver des infos, lire, construire ou acheter des outils particuliers, écoutez les conseils des anciens constructeurs, etc…
    Je vais attaquer le deuxième scion, creuser les alvéoles, puis enfin tout coller !!!
    Je pense que l’habillage sera ensuite un merveilleux moment de détente.
    A bientôt !!!

  5. hehe ca avance pas mal cette affaire.
    Tu as fais le plus dur je pense non ?
    En tout cas bravo il faut bcp de courage et de volonte pour se lancer dans cette avanture 🙂

  6. Merci Baetisniger pour ton message.
    Pour ton alcibiade, c’est à toi de voir !!! Je n’ai pas contruit ce profil.
    Il est vrai que certains déconseillent de descendre sous 1.6. De nombreux profils américains vont en dessous de 1.6.
    Bon courage pour le scion !!!
    Tiens moi au courant…

  7. Superbe travail. Tu arrives au plus intéressant.
    Mon Alcibiade, en est presque au même stade, il me reste à finir la dernière cote des 6 brins du scion. Mais je me demande si je vais gonfler légèrement la dernière cote .
    1,4mm ça me paraît vraiment limite, en dessous de 1,6 il peut y avoir de la casse, dixit un excellent facteur de refendus. Après cette légère entorse aux cotes définis, je ne sais pas si je pourrai toujours l’appelle Alcibiade.

  8. Merci Serge !!!
    Si je vais par chez toi, on pourra peut être s’organiser un duel “Pezon&Michel” contre “Gillum”.
    Ne me remercie pas pour cet article car c’est un bonheur pour moi de partager ma passion, surtout avec des passionnés.
    A bientôt.

  9. Superbe, j’espère lors de notre rencontre courant d’année que l’on pourra échanger nos bolides Gillum
    En attendant super boulot de patience et qui en vaut la chandelle, merci à toi de nous faire partager ces moments de pur bonheur

Les commentaires sont fermés.